ASSOCIATION INTERNATIONALE DES ECHECS FRANCOPHONES

La Fédération Echiquéenne de Bruxelles-Capitale rejoint l’AIDEF

La Fédération Echiquéenne de Bruxelles-Capitale vient d’être créée et dans la foulée a sollicité son adhésion à notre association.

A l’unanimité, les 14 membres du Comité Directeur de l’AIDEF ont accepté la demande.

La Fédération Echiquéenne de Bruxelles-Capitale intègre dès lors notre association en tant que membre observateur (sans droit de vote selon nos statuts) et en devient le 44° adhérant.

Au niveau des statuts, la Fédération Royale Belge des Echecs (FRBE) n’a pas encore pris de décision officielle et la création de cette nouvelle entité a créé une polémique. Le Cercle Royal des Echecs de Bruxelles nous fait d’ailleurs savoir que plusieurs cercles bruxellois majeurs n’adhèrent en aucune façon à cette fédération bruxelloise et restent attachés à la Fédération Francophone. L’AIDEF suivra donc de près l’évolution de ce dossier et alignera sa position sur celle prise par la FRBE.

Je souhaite néanmoins la bienvenue à tous mes compatriotes bruxellois qui j’espère, participeront en nombre aux prochaines Rencontres Internationales des Echecs Francophones cet été à Paris. J’adresse mes sincères félicitations à leur nouveau président Raymond Van Melsen.

Patrick Van Hoolandt, Président de l’AIDEF

Fédération Echiquéenne de Bruxelles-Capitale - asbl

Présentation par Raymond Van Melsen

Est-il concevable qu’une ville comme Bruxelles – qui est aussi une région à part entière dans le dédale administratif belge – connue dans le Monde entier par son rayonnement européen, soit privée d’une activité échiquéenne remarquable ?

Non. Ceci est chose faite depuis le 6 de ce mois de mai.

Une dizaine de clubs officiels fréquentés par plus ou moins 400 joueurs affiliés pourront désormais s’épanouir aux côtés des trois fédérations communautaires (francophone, néerlandophone et germanophone) et de la fédération royale.
Si les deux langues officielles y sont le français et le néerlandais, il faut savoir que de multiples nationalités y cohabitent harmonieusement. Le souci de la nouvelle fédération est prioritairement l’accueil de tous avec respect.

Des responsables ont émis l’idée de créer une fédération qui répond aux spécificités sociologiques de la région. Le changement n’est pas prisé par tous mais c’est une formidable opportunité de bâtir un essor nouveau grâce à l’enthousiasme de quelques-uns. Comme un ancien président de club l’a indiqué,
« c’est un pari sur l’avenir ».

L’ambition est réelle de transformer cette petite fédération en un réservoir de talents et d’activités diverses dans lesquelles chacun à son niveau pourra y trouver une place, du plaisir et la richesse d’expression.

Indépendamment des organisations locales, la FEBC espère rapidement s’inscrire concrètement dans le potentiel proposé par les autres fédérations y compris internationales dont l’AIDEF.

Les fondateurs sont MM. David Lenaertz, Raymond van Melsen, Radu-Catalin Nica, Elvir Palazoski, Nicolas Rauta, Cédric Sohet et Sergio Zamparo.

info portfolio

 
septembre 2019 :

Rien pour ce mois

août 2019 | octobre 2019


SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0