ASSOCIATION INTERNATIONALE DES ECHECS FRANCOPHONES

Meeting Dvorkovich le 26/7/2018 à Johannesburg

Lettre de Monsieur Bernard LABADIE

Aux membres de l’AIDEF

Chers amis,

Nous venons de recevoir de la part de Larbi Houari un texte qui diffame sans fondement le Président de l’AIDEF. Il a choqué les membres de son Comité directeur dont je fais partie.

En période électorale à la présidence de la FIDE, ce genre de désinformation est malheureusement chose courante envers les personnes impliquées dans une campagne. Certains sont prêts à tout pour arriver à leurs fins. C’est là le cas de Larbi Houari, sorte de "Jack in the Box", soit un diable à ressort. Il jaillit de sa boîte lorsqu’on actionne un mécanisme et ici le mécanisme, ce sont les élections.

Jugez plutôt : en 2013 il intervient de façon virulente lors de l’assemblée générale de la fédération française. En 2014 il fut chef de campagne à l’élection de la présidence de la FIDE de Tromso. Fin 2016 il est chef de campagne pour la présidence de la FFE. Comme par hasard, 2018 étant une année électorale, on le retrouve en suiveur du mouvement pour le candidat russe Arkady Dvorkovich. En dehors des périodes électorales il est inexistant !

Une photo permet de comprendre sans ambiguïté les intentions réelles comme les ambitions personnelles qui ont motivé son courriel daté du 30 juillet.
(Photo prise lors du meeting de campagne du candidat Arkady DVORKOVICH, Johannesburg, le 26 juillet dernier. On le voit assis à gauche (chemise jaune).

En tout état de cause, L’AIDEF est une association apolitique et ne prendra jamais officiellement position pour un candidat lors d’une élection, les statuts ont toujours été respectés. Au sein de notre association, nous avons des membres de toutes tendances et chacun est libre d’exprimer ses opinions.

Dans le contexte actuel des élections de la FIDE, il n’est un secret pour personne que notre président Patrick VAN HOOLANDT soutient selon son intime conviction et à titre purement personnel l’équipe qui entoure Monsieur Georgios MAKROPOULOS, c’est son droit.

Ne tombons pas dans le piège de la provocation de personnes qui de la sorte essaient sporadiquement d’exister.

Bernard LABADIE, membre du Comité Directeur de l’AIDEF

info portfolio

Meeting Dvorkovich le 26/7/2018 à Johannesburg
 
août 2018 :

Rien pour ce mois

juillet 2018 | septembre 2018


SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0