ASSOCIATION INTERNATIONALE DES ECHECS FRANCOPHONES

Le président de l’AIDEF en visite à Paris

Dans le cadre de ses fonctions, un programme chargé attendait le président de l’AIDEF lors de son déplacement qui eut lieu du 12 au 15 mars.

Une première réunion était programmée au siège de la chaîne de télévision TV5MONDE avec Madame Zina BERRAHAL, responsable marketing Maghreb en compagnie du vice-président de l’AIDEF Mohamed ZOUAOUI.
Un bilan très positif de la première collaboration entre TV5MONDE et l’AIDEF à l’occasion des 5° Rencontres Internationales des Echecs Francophones fut établi.
Les responsables de l’AIDEF furent ensuite présentés à Mesdames Diane COUDERC et Clara ROUSSEAU, directrices du département Europe. Elles seront leurs interlocutrices pour le projet de collaboration aux prochains évènements organisés par l’AIDEF à Cannes en France et à Tirana en Albanie.

Toujours en compagnie de son vice-président Mohamed ZOUAOUI, Patrick VAN HOOLANDT s’est rendu à la Maison de la Tunisie de Paris afin de rencontrer le président de la Fédération Tunisienne des Echecs Tahar BATIKH. La situation des échecs en Tunisie, les prochaines assemblées générales de l’AIDEF et de la FIDE, les 5° RIDEF et les possibilités d’organisation de futures manifestations dans ces locaux parisiens furent les sujets évoqués.

Rencontre à l’hôtel Windsor Opéra avec le maître international marocain et compositeur de problèmes d’échecs reconnu, Abdelaziz ONKOUD afin d’évoquer ensemble la situation des échecs au Maroc, les prochaines 6° RIDEF en Albanie et les manifestations organisées dans le cadre des championnats de problèmes d’échecs.
Bernard LABADIE, membre du Comité directeur de l’AIDEF et président de la Fédération québécoise des échecs les a rejoint à midi et ensemble ils ont partagé leur déjeuner au "Bouillon Chartier", fameuse brasserie parisienne connue de tous.

Une réunion importante fut celle de la rencontre au siège de l’Organisation Internationale de la Francophonie avec Madame Audrey DELACROIX, conseillère jeunesse et sports de Madame Michaëlle JEAN, Secrétaire générale de l’organisation (OIF). Lors de cette réunion, le président de l’AIDEF était également accompagné de Bernard LABADIE. Ils furent tous deux accueillis chaleureusement par Madame DELACROIX qui leur consacrât plus d’une heure et demie de son temps.
Les sujets évoqués furent les suivants :
- les 6° Rencontres Internationales des Echecs Francophones en Albanie
- le haut patronage de l’Organisation Internationale de la Francophonie
- la seconde édition de la semaine du Jeu d’échecs et de la Francophonie programmée à Cannes en juillet prochain
- le vivre ensemble à travers les échecs
- le prochain sommet de la Francophonie en Arménie en octobre 2018
- le programme "Chess in Schools" de la FIDE, les projets pour l’Afrique
- l’institut de la francophonie pour l’éductaion et la formation à Dakar
- les problèmes de visas rencontrés par les participants de nombreux pays (essentiellement africains) aux manifestations sportives et culturelles organisés par la Francophonie
- la présence des échecs comme discipline officielle lors des prochains Jeux de la Francophonie en 2021 au Nouveau Brunswick
- la rencontre entre le président de l’AIDEF et les ambassadeurs d’Albanie, d’Arménie et de Côte d’Ivoire lors de l’escale du bateau "l’Hermione" à Marseille ou à Nice en avril prochain.
- et de façon plus générale, le rapprochement et le renforcement de la collaboration entre l’OIF et l’AIDEF

Une visite au fameux Café de la Régence qui vers 1740 devint une adresse pour les joueurs d’échecs parisiens qui auparavant se rencontraient au Café Procope dans la Rue de l’Ancienne-Comédie. Les habitués du café étaient des célébrités comme Diderot, Rousseau, Philidor, Napoléon Bonaparte ou Benjamin Franklin. Des maîtres d’échecs comme Kermur de Legal et plus tard Lionel Kieseritzky et Daniel Harrwitz le fréquentèrent en tant que joueurs professionnels.
À l’automne 1843 le café de la Régence fut témoin du duel entre les deux meilleurs joueurs de l’époque, Pierre Saint-Amant et Howard Staunton. Staunton gagna avec 11 victoires, 6 défaites et quatre parties nulles.
Pendant son voyage en Europe, en 1858-1859, Paul Morphy s’y tint fréquemment lui aussi et il vainquit Daniel Harrwitz lors d’une rencontre par 5,5 à 2,5.

Le président de l’AIDEF ne rate jamais l’occasion lorsqu’il est à Paris, de rendre visite à son ami de longue date Bachar KOUATLY, actuel président de la fédération française. Après un ludique début de soirée au théâtre Edouard VII, elle se poursuivit par un agréable et excellent dîner à la brasserie Mont-Paris en compagnie de Bertrand GUYARD, échéphile et journaliste au Figaro accompagné de sa charmante épouse.

Assurément cette visite a contribué au renforcement de la notoriété de l’AIDEF et au renforcement de ses relations internationales.

Liens :
TV5MONDE : http://www.tv5monde.com/
La Maison de la Tunise : http://www.ciup.fr/maison-de-la-tunisie/
Hôtel Windsor Opera : http://www.hotelwindsor.com/
Bouillon Chartier : http://www.bouillon-chartier.com/fr/
Organisation Internationale de la Francophonie : https://www.francophonie.org/
Café de la Régence : http://lecafedelaregence.blogspot.fr/
Théatre Edouard VII : http://www.theatreedouard7.com/
Brasserie MontParis : http://www.mon-paris.fr/

info portfolio

 
novembre 2018 :

Rien pour ce mois

octobre 2018 | décembre 2018


SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0