ASSOCIATION INTERNATIONALE DES ECHECS FRANCOPHONES

Le Qatar devient le 41° membre de l’AIDEF

Suite à la demande d’adhésion de la fédération du Qatar à notre association, les membres du Comité Directeur de l’AIDEF se sont exprimés et l’ont acceptée à 13 voix pour et 1 contre.

La "Qatar Chess Association" dont le président Mr Khalifa Mohammed AL-HITMI occupe également les fonctions de vice-président de la FIDE, devient donc officiellement le 41° membre de l’AIDEF.

Nous souhaitons la bienvenue à tous les joueurs qataris que nous espérons voir participer nombreux à nos prochaines manifestations.

Le Qatar et la Francophonie

Le 14 octobre 2012, le Qatar est entré officiellement au sein du cercle des pays francophones à la fin d’un sommet tenu à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo.

Les dirigeants des pays francophones de l’Organisation internationale de la francophonie ont officiellement accueilli le Qatar en tant que membre associé, ce qui fait sourciller certains par rapport aux critères de sélection d’adhésion. Les responsables de l’OIF ont toutefois défendu la décision, expliquant que Doha avait témoigné de son engagement envers la langue française.

Les représentants du Qatar ont fait valoir que l’enseignement du français a été rétabli dans les établissements publics qataris depuis la rentrée 2012, sans oublier le lancement en 2010 d’une radio francophone depuis Doha. Le Qatar, monarchie pétrolière et gazière du Golfe, a aussi investi massivement en France dans le secteur sportif, l’achat de droits de diffusion de télé, le marché de l’art et de la mode. Le chef de la diplomatie française, à l’époque Laurent Fabius, avait souhaité la bienvenue aux investisseurs qataris.

Alors le Qatar, pourquoi pas…
« Mais ce pays a tout à fait sa place dans nos rangs, s’exclamait à l’époque Clément Duhaime, numéro deux du secrétaire-général de l’OIF Abdou Diouf. Bien sûr qu’il n’est pas francophone au sens propre, mais il démontre son désir de participer au rayonnement de la langue française en ouvrant des lycées français, en créant une radio en Français et en mettant notre langue au programme de ses établissements scolaires. »

« 10% de notre population parle le Français »
A la représentation du Qatar à Paris, à deux pas de l’Arc de Triomphe, on dit d’ailleurs à peu près la même chose. Ce qui tombe sous le sens. Son Excellence Mohamed Jaham Al Kuwari, qui cumule les fonctions d’ambassadeur en France, en Suisse, au Vatican et à Monaco, ne voit pas de problème spécifique à l’entrée de son pays dans le cercle des nations francophones. Pour lui, aussi la francophonie est davantage une question de « valeurs » que de pratique de la langue, même s’il revendique « 200.000 personnes parlant le français sur une population totale inférieure à 2 millions d’habitants ».

info portfolio

 
février 2018 :

Rien pour ce mois

janvier 2018 | mars 2018


SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0